Dans une monde moderne ou vive les hommes et les femmes, quelque chose va changer. l'invention de nouvelle machine de combat va révolutionner notre futur.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un possible retour à la captivité ? [Aijiro]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akira Koutei
†°¤Try to Tame me to See¤°†
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 26
Localisation : Au fin fond de mes pensés

Dolls or Master
•Race/sous-race: Doll Infernal
•Votre pouvoir/pouvoir de votre poupée;: Fait passer l'eau de d'état gazeux à l'état liquide pour ensuite pouvoir la manier comme il le souhaite.
•Relations;:

MessageSujet: Un possible retour à la captivité ? [Aijiro]   Ven 22 Jan - 12:17

Une silhouette se déplaçait dans la rue sombre. Il faisait nuit. Tout les lampadaires étaient éteint ou bien tellement détérioré qu'ils ne fonctionnaient plus. Seule la lune permettait d'éclairait un minimum la ruelle. Quelqu'un s'y baladait. Une veste noir sur le dos et la capuche couvrant ses oreilles de chat et sa queue noir angora cacher sous son haut. Des oreilles de chat et une queue ? Oui, cette personne n'était ni un humain, ni un hybride, encore moins un humain avec un chat sur la tête. Non, loin de là. C'était un doll. Ces machines crée par des humains pour des humains. Normalement toujours avec un maître et en boutique lorsqu'ils étaient abandonner ou fuguer. Mais alors que fichait cet être ici ? A vrai dire, l' humanoïde au doux nom qui signifiait l'intelligence, Akira n'avait plus de maître et cela depuis bien longtemps maintenant. Le plus juste serait de dire qu'il n'a plus son créateur qui était également son maître. Cela le rendait-il triste ? Difficile de le savoir lorsqu'on n'est pas dans sa tête.

Qu'avait-il fait pour se balader en pleine nuit dans se trou perdu et plein de danger ? Rien de spécial. Il aimait la nuit, tout comme les chats. Il faut dire que le doll possède pas mal de caractéristique féline en plus de son physique. Des mimiques assez mignonne en apparence mais qui n'était pas forcement pour exprimer quelque chose de positif. Remarque, il était plutôt assez expressif sans pour autant montrer en souriant à pleine dent qu'il peut être heureux ou à l'inverse malheureux. Il sait camoufler ses vrais pensées, ses pouvoirs et son passé. En effet, l'être se fait passer pour un doll dit "espiègle". Ce qui quelque part n'est pas faut bien qu'il n'entre pas dans cet catégorie la en vrai, mais pour savoir sa vrai classe, la ruse serait de mise. Akira mentait pour protéger son identité, tout comme il se cachait des Hommes en mettant sa capuche sur la tête et cachait sa queue dans son haut. Il avait froid à ses jambes du faite qu'il ne portait qu'un short. Ses deux mains rentrer dans ses poches pour les garder au chaud.

Il s'avança jusqu'à une place où de jeune humains étaient, assit sur un petit amphithéâtre creuser en profondeur dans le sol de façon à se que le dernier rang soit à la hauteur du sol. C'était la première fois qu'il passait par la et ce n'échappa pas au regard des adolescents assit. L'un d'eux se leva pour balancer un cailloux de face. Heureusement, la lune était cacher et seule sa bouche était visible. Mais ce ne fut pas ses lèvres qui furent toucher. Non, plutôt l'un de ses yeux, celui cacher par ses cheveux. Un filet de sang coula et Akira lécha celui-ci du coin de sa bouche en se murmurant qu'ils allaient payer. Bien sûr que le félin n'allait pas montrer ses pouvoirs, se serait se livrer facilement à une boutique où il serait revendu. Revendu ou au pire des cas dans un centre de dressage. Peut-être aussi dans un centre militaire, une nouvelle fois pour être étudier comme une vulgaire machine. Pourtant, quelque par c'était vrai. C'était un doll. Un humanoïde crée pour servir les humains.

Le jeune homme qui avait lancer le cailloux s'impatienta de ne voir pas une très grande réaction de la par d'Akira, mais ça ne serait tarder. En effet, l'être s'avança lentement avant de lui décocher un coup de pied dans le ventre le temps de faire la diversion et de lui faire une prise qui tordu le cou de l'humain. Celui-ci hurla un instant avant de mourir. Tout le groupe se leva pour encercler le doll qui souria en coin, passant son doigt sur son sang pour le retirer avant de lécher le bout de son doigt, dévoilant légèrement le bout pointu de ses canines. Puis, le félin prit enfin la parole :

"Croyez-vous que j'ai peur d'adolescent alors que je me suis battu contre des militaires bien plus expérimenter que vous ?"

Les humains pouffèrent de rire en ajoutant quelques moqueries qui passèrent d'une oreille pour ressortir par l'autre. Akira ricana à son tour en posant sa main sur son front. Un sourire qui en disait long sur ce qu'il voulait faire. Son œil jaune sorti de l'ombre de la capuche et brillait d'envie, les perçant du regard. Il ne s'écoula que quelques minutes avant que l'humanoïde crocheta les pieds de chacun d'en eux pour les mètrent à terre. Une sort de balayette c'est comme cela qu'on dit non ? Bref. Les hommes à terre, il marcha sur quelque un pour détruire leurs colonnes vertébrale. Pour d'autre, ce fut la nuque qui fut brisé. Se fut l'histoire d'un bon quart d'heure tout de même. En effet, ceux qui étaient à terre mais encore en état et pas encore tuer par ce dernier s'étaient relever et avaient tenter de s'attaquer à lui en vain.

Tous devenu inapte à combattre, le doll senti l'odeur du poisson, regardant au loin. Un restaurant, où plutôt les cuisines de l'enseigne. Son ventre gargouilla légèrement. C'est vrai qu'il n'avait pas manger depuis se matin et encore ce n'était qu'un verre de l'ait. L'un des adolescent encore en vie mais paralyser des membres inférieur le regarda un instant, le portable proche de l'oreille. Son sang fit qu'un tour. Il était évidant que l'étudiant appelait du renfort ce qui voulait dire un risque de perdre le contrôle et d'être percer au grand jour. L'être donna un grand coup dans la main du jeune homme, cassant son poignet et son téléphone qui fit un vole planer. Mais, pas de temps à perdre, l'humain avait quand même eu le temps d'avertir quelqu'un.

L'humanoïde se mit à courir, s'engouffrant de nouveau dans une rue sombre, sans vraiment regarder devant lui, Akira percuta quelqu'un, fessant basculer sa capuche vers l'arrière et révélant ses oreilles au grand jour, quoiqu'in ne fessait pas jour la, mais la lune avait éclairait au mauvais moment en plus. Le félin ne prit pas la peine de regarder la personne et remit sa capuche, commençant à repartir à toute jambe sans pour autant s'excuser d'avoir heurter la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aijiro Darkness
†±I'll Command you obey me ! I'm your Master±†
†±I'll Command you obey me ! I'm your Master±†
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 28

Dolls or Master
•Race/sous-race: Bad Master/Collectionneur
•Votre pouvoir/pouvoir de votre poupée;: Illusion,Lévitaion
•Relations;:

MessageSujet: Re: Un possible retour à la captivité ? [Aijiro]   Sam 23 Jan - 13:06

Rien ne vaut que la nuit pour se balader tranquillement sans avoir ses dolls sur le dos qui devaient sans doute dormir, c'est après une bonne douche que le prince du manoir où il se trouvait actuellement sortit pour faire une petite balade nocture ayant décidé d'aller manger dans un restaurant, ou peut-être se prendre un sandwish a l'extérieur. Enfin il avait décidé de manger a l'extérieur...Et c'est ce qu'il comptait faire en faisant cavalier seul, il était peut-être le propriétaire du tout premier doll créer, mais il voulait pas les déranger ce soir, autant qu'ils se reposent un peu, il saurait ce débrouiller seul ce soir...Le prince dont l'identité est Aijiro Darkness sortit habillé d'un pantalon noir et d'un une veste noir, une cape sur le dos et prit son épée au cas où, et quelques petite bricoles...

Une petite balade dans les rues rien de mieux pour se changer les idées du manoir, il fallait dire aussi que en étant le maître le plus détesté et le plus redouté aussi, il devait prendre ses précautions, surtout en sortant sans ses dolls, le jeune homme arriva devant un snack et commandant un hot dog avec des frites et prit un coca qu'il paya avant de commencer a manger tranquillement son hot dog avec quelques frites, reprenant sa marche nocturne en passant dans les rues et les ruelles, arrivant dans un des quartiers réputé dangereux, mais il s'en fichait, de toute façon il avait prévu le coup...Et puis armé de son arme favorite après ses dolls, il pouvait très bien se défendre seul...Aijiro marcha tranquillement dans la ruelle seulement éclairé par la lueur de la lune a certains moments...

Alors que le calme semblait régner dans cette rue qui était pourtant une des plus mal famé, un cri attira l'attention de l'humain qui partit dans cette direction...Se demandant ce qui se passait, enfin en même temps les réglements de comptes ici sont fréquents, alors pourquoi aller voir ? Peut-être qu'il avait un pressentiment et qu'il voulait vérifier quelque chose, comme si il avait l'impression qu'il allait tomber sur quelque chose qui allait fortement l'interesser...Enfin bref il suivait son intuition et parti en directions des hurlements de douleurs qui se faisaient de plus en plus faible, l'oeuvre d'un doll ? Peut-être...Aijiro voulait s'en assurer au plus vite...Le jeune homme arriva sur les lieux mais resta en retrait, pas la peine de se faire remarqué en voyant une personne tout de noir vêtu tuer le dernier survivant...Un doll ? Ou un humain avec une puissance fénoménale ? En tout cas si c 'était un doll sans maître, il interessait déjà fortement l'humain...Avec les dolls les plus puissants dans sa poche il était sur qu'il arriverait a conquérir le monde plus vite qu'il ne le penserait...Enfin sa restait encore a voir, puis il allait s'avancer vers les cadavres en ne voyant plus cette inconnu dans les parages mais a peine sorti que quelqu'un chose le percuta de plein fouet, le jeune homme tomba sur les fesses un miracle que sa nourriture ait survécu a la chute, puis regarda la personne et vit deux oreilles de chat sur la tête de cet inconnu, ses doutes étaient fondés, il devait sans doute s'agir d'un doll...

Aijiro se releva et attrapa le bras du doll qui semblait vouloir partir, serrant doucement mais pas trop fort pour ne pas le blesser non plus fronçant légèrement les sourcils et s'adressant a lui sur un ton légèrement glacial :

"Où comptais-tu aller comme sa jeune homme ?"

Aijiro comptait pas lâcher ce doll, il voudrait même qu'il lui appartienne même si il avait l'impression que se serait difficile, mais pas encore impossible...Le jeune homme le regarda se demandant comment ce doll avait pu anéantir tout ces humains et surtout pourquoi...Enfin le pourquoi devait sans doute se résumer a se faire prendre en embuscade sans doute...

_________________
Saurez-vous décourvrir quels sont mes véritables intentions Invité ?


Aijiro"s Theme
Battle's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Koutei
†°¤Try to Tame me to See¤°†
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 26
Localisation : Au fin fond de mes pensés

Dolls or Master
•Race/sous-race: Doll Infernal
•Votre pouvoir/pouvoir de votre poupée;: Fait passer l'eau de d'état gazeux à l'état liquide pour ensuite pouvoir la manier comme il le souhaite.
•Relations;:

MessageSujet: Re: Un possible retour à la captivité ? [Aijiro]   Sam 23 Jan - 19:50

Akira avait légèrement mal sur le devant de son corps. Son œil s'était remis à saigner du au choc fessant porter l'une de ses mains pour le cacher malgré ses cheveux qui cachait déjà son œil blesser. Il aimait pas avoir ses mèches toutes poisseuse par le sang qui avait couler mais fessait avec le temps de trouver un point d'eau où laver sa chevelure. Quelques taches s'étaient écrasés au sol contrastant avec la couleur grisâtre du ciment. Avec un œil en moins, il devait être encore plus vigilant le temps de trouver un moyen de le réparer. C'était pas trop difficile pour lui de le réparer, seul hic, il fallait des pièces pour changer celle abîmer ou casser et ça, sa ne se trouvait pas à tout les coin de rue. Remarque, certaines devaient valoir chère, mais l'être les volerait comme toujours.

Mais pour le moment ce n'était pas vraiment sa préoccupation première. En effet, la bande d'humain était mord, mais l'un d'eux avait eu le temps d'appeler des renforts ce qui sentait le roussit à rester dans ce coin la au risque de se retrouver avec bien plus coriace que ces jeunes adolescence qui n'avait pas trop de connaissance dans l'art du combat. Certes, l'humanoïde avait lui aussi bien des connaissances en matière de combat mais bon, trop de puissance tue la puissance. Ou bien, il serait mit à découvert et la, Akira serait dans l'embarra. Certes, les militaires le connaissait déjà du à son dossier et aimeraient bien le retrouver tout comme il cherche le premier doll crée, lui aussi était traquer. Mais ce qu'ignorait l'armée, c'était que désormais, le doll savait très bien combattre et utiliser toutes les armes existantes à se jour.

Son œil jaune pétillant eut le temps de regarder rapidement la personne qu'il avait bousculer. Un homme de toute évidence. Vêtu tout de noir comme le félin. A la différence près que l'humain avait une cape, montrant qu'il avait une catégorie social plutôt élever. Ses cheveux se confondaient avec les ténèbres de la rue, ce qui laissait à penser qu'il était jais comme les siens. Seul les yeux de l'homme ressortait de son visage. Des yeux améthystes, pas très courant cette couleur là. Remarque, on pouvait en dire autant de l'être qui avait des yeux jaunes. Il était en train de manger lorsque l'humanoïde lui était rentrer dedans par inadvertance. En effet, la personne avait des frites et un hot dog, ainsi que de coca cola. La nourriture et la boisson restèrent intacte malgré le choc et le faite que l'humain était tomber sur les fesses.

Se qui inquiétait Akira c'était si l'homme avait regarder la scène et avec sa capuche qui avait dévoiler ses oreilles. Si la personne était un maître et si il le dénonçait ? Si le doll se fessait capturer ou maltraiter ? Pire, servir d'arme ! L'être tenait beaucoup à sa liberté et à son indépendance. être avec un humain signifiait dépendre de lui et lui obéir quel qu'en soit les ordres. Il le savait très bien, l'humanoïde avait du dépendre de son créateur, bien que, une relation de complicité s'était crée. En effet, malgré le faite qu'Akira ne voulait pas se battre et ce comportait beaucoup plus comme un chat, le prince déchu le câlinait comme l'on câline une peluche. L'homme avait été très doux avec lui malgré la tête de mule qu'était le félin. Une tête de mule qui était une véritable boule de poil demandeuse de câlin. Certains chats n'aiment pas être caresser, d'autres si. Daisuke avait mit tout en œuvre pour que le comportement de l'être fasse en sorte qu'il aime se faire caresser encore et encore sans jamais rechigner. Mais maintenant ? Alors que le prince déchu était mort ? Le doll aimait toujours cela, mais il le cachait autant que possible pour ne pas montrer cette faiblesse qu'il avait.

L'humain s'était relever rapidement et n'avait pas laisser le temps à Akira de s'enfuir que ce dernier avait attraper son bras et le tenait fermement. L'être tourna la tête vers l'homme, une main toujours poser sur son œil blesser, l'autre le regardait d'un regard perçant, tirant sur son bras tout en répondant à la personne :

"Je m'enfuis d'ici avant que des renforts arrive et vous ferez mieux d'en faire autant. Et puis..."

Il posa sa main de libre sur la main qui retenait son bras et le griffa, plantant ses griffes aussi profond que cela lui était possible, laissant quelques gouttes de sang perler au niveau des trous. Il lécha ses griffes et ses doigts avant de se libérer ajoutant dans la foulé que l'homme n'avait pas à le toucher et à le retenir. Il retourna vers l'humain pour lui dire :

"Maintenant laissez-moi. Cela vaudra mieux pour vous comme pour moi."

Le doll se retourna, la capuche qui cachait sa tête toujours visé sur celle-ci, peut-être pouvait-on apercevoir le bout de ses oreilles pointu donner un certain mouvement au tissu. L'humanoïde se mit à courir aussi vite que possible à nouveau, sans se retourner et surtout, en regardant devant lui cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un possible retour à la captivité ? [Aijiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un possible retour à la captivité ? [Aijiro]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV
» Echanges "aller-retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolls or Master :: Partie RPG :: Rues :: Rues mal famés-
Sauter vers: